Ce dimanche 5 juillet, nous commençons par l’ouverture du café-épicerie “Les Idées d’Eugénie”, et nous vous attendons (pas trop nombreux, hein, c’est une nouvelle activité que nous découvrons en même temps que vous 😜

Journée continue de dimanche et nocturne : café, tisanes, thés… sirops, et quelques bières et vins aussi ;

Vous accèderez à 10% de remise toute la journée avec le code “Eugénie”, et oui, c’était quand même sa maison à l’origine, alors nous lui faisons honneur en appelant le café ainsi !

Nous mettrons à l’honneur les tableaux de Pascaline, notre voisine d’Aspet, dont vous trouverez le groupe facebook ici : https://www.facebook.com/groups/1710154472569259/

La journée sera rythmée par des dégustations, de la musique, et un atelier de démonstration de réparation avec imprimante 3D à 10h du matin…

Si vous avez des produits à vendre, des instruments de musique, un food truck à faire venir, vous êtes les bienvenu.es !

Vous êtes aussi les bienvenu.es sinon aussi 🙂 tant que vous apporterez votre bonne humeur, nous en avons besoin pour le démarrage de ce grand projet, que nous comptons développer petit à petit…

A dimanche et les jours d’après !

Ouverture du mercredi au dimanche de 10h à 18h.

🤩 ♻️ Nous avons le plaisir de recevoir La friperie des Pyrénées basée à Estadens pour l’occasion, toute la journée.👚👕👠🧥👗👙🥾🧦🧤👔

🧐 Savez-vous pourquoi ?

Selon une étude de l’Industrie nationale de l’économie circulaire de sept. 2018, l’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Le système actuel de production, de distribution et d’usage est presque entièrement linéaire avec des externalités négatives environnementales et sociales à toutes les étapes de la chaîne de valeur. La production de vêtements a doublé ces 15 dernières années sous l’effet de la fast fashion et de l’augmentation des classes moyennes. Dans un contexte de baisse des prix dans le secteur de l’habillement, les distributeurs misent sur l’augmentation des volumes de vente pour maintenir leur chiffre d’affaires, augmentant également les stocks résiduels. 👖

😓 Mais la facture environnementale et sociétale est très lourde. Depuis les années 1990, la fast fashion a accéléré le rythme des collections, augmentant la mise sur le marché de vêtements à des prix toujours plus bas, produits dans les pays en développement. La surproduction génère une extraction massive de ressources qui n’est pas soutenable. L’économie circulaire, principe d’organisation économique visant à découpler la création de valeur sociétale de l’impact sur l’environnement à travers une gestion optimisée des ressources, apporte des solutions pertinentes pour relever ces défis. Les actions de prévention, réutilisation, recyclage et revalorisation peuvent être menées à l’initiative d’une multitude d’acteurs publics comme privés afin de créer des alternatives durables. ♻️ Et nous en sommes dans la grange 🤩😎

Share This

Partager

N'hésitez pas à partager cette page sur les réseaux sociaux